Conclusion

La 3D est une révolution pour le cinéma comparable au passage du muet au parlant dans les années 1930, ou encore à l’apparition de la couleur dans les années 1950. Bien qu'elle soit loin d'être récente, ce n'est que depuis peu que la 3D a percé durablement dans l'industrie du cinéma.

La 3D a connu des hauts et des bas depuis près d’un siècle mais n’est toujours pas au point en 2012. C’est une technologie coûteuse qui comporte de nombreux freins aussi bien pour l’industrie du cinéma que pour les spectateurs. Elle nécessite la mise en oeuvre de techniques complexes qui deviennent de plus en plus perfectionnées avec le temps.

Il reste de nombreux obstacles à surmonter: le coût encore prohibitif, les effets secondaires sur la santé, le port des lunettes,… Mais l’on peut imaginer que d’ici quelques années des progrès seront faits.

Est-ce pour cela que la 2D va disparaître? Les qualités artistiques d’un film ne se limitent pas à la qualité de son image. La 3D apporte certes une dimension supplémentaire au film mais elle ne garantit pas le chef d’oeuvre. 

Toutefois, la 3D ne se limite plus au cinéma. Outre les consoles de jeux, les appareils photos et les ordinateurs, elle est utilisée dans l’armée pour des simulateurs de vols. Elle est également utilisée dans l’imagerie médicale pour une meilleure visualisation lors d’interventions chirurgicales.

Que ce soit dans les loisirs ou dans des secteurs plus pointus, la 3D a un bel avenir devant elle!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×