Les lunettes actives à obturation LC


93-7722-2.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Figure 1: Les lunettes actives à obturation LC              source : lesnumeriques.com

Les lunettes à obturation LC (liquid crystal), aussi appelées lunettes à cristaux liquides ou lunettes 3D actives, sont des lunettes électroniques qui créent une image en trois dimensions à partir de deux images en deux dimensions. Les lunettes fonctionnent en partenariat avec un écran. L’écran affiche donc des images bidimensionnelles séquentielles, il y a donc une alternance d’images destinée à chaque œil à son tour. Les images destinées à l’œil droit et à l’œil gauche ne coexistent pas sur l’écran à la différence des anaglyphes et de la polarisation. Chaque image n’est vue que par un seul œil, afin de réaliser une image en 3D. Afin que chaque œil ne voit que les images lui étant destinées, les cristaux liquides se chargent d'obturer le verre devant l’œil qui ne doit rien voir, et de rendre clair le verre devant l’œil qui doit voir l’image. C’est pour cela que l’écran et les lunettes doivent être parfaitement synchronisés. Les lunettes sont synchronisées avec l’écran et contrôlées par un signal infra-rouge, ou Blutooth, afin que les cristaux liquides obturent les bons verres aux bons moments. Un film qui est normalement composé de 24 images à la seconde, nécessite 48 images à la seconde avec l’emploi des lunettes à cristaux liquides. Chaque image sera doublée et prise deux fois mais d’une perspective différente. Le cerveau après combine les deux images vues par chaque œil afin de créer une seule image en 3D.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site